Accueil ATP Federer : "La bonne chose est que je ne sais pas quand...

Federer : « La bonne chose est que je ne sais pas quand sera la fin »

-

Malgré un parcours décevant au Masters 1000 de Shanghai où il a été battu dès les quarts de finale par Alexander Zverev, Roger Federer a eu le droit (comme chaque année) à un accueil de rockstar. Le Suisse, presque en tournée lorsqu’il se rend en Asie, a accordé un entretien au média chinois CGTN dans l’émission Beyond the Baseline où il aborde différents sujets, notamment sa fin de carrière et sa longévité, lui qui a 38 ans. « Je pense que la bonne chose est que je ne sais pas quand sera la fin, a commenté le Bâlois. Ma préparation, physique ou tennis est basé sur l’inconnu, ce qui veut dire que je prévois de jouer sur un an. Mon préparateur physique me laissera toujours savoir s’il me reste encore un an à jouer afin de ne plus avoir à faire des sessions d’entraînement. Je jouerai seulement les tournois, je profiterai. Mais tant que je serai motivé de faire ça, l’entraînement, le fitness, les voyages, les choses vont bien. Être en bonne santé, comme c’est le cas, alors c’est plus fun de jouer. Alors que quand vous avez un ou deux petits problèmes, il faut faire une pause et ce n’est pas cool. Et ce n’est pas amusant de jouer en ayant mal. J’essaie d’être parfaitement en forme, de bien me reposer, de passer du bon temps avec ma famille, mes amis et pas seulement de suivre les routines quotidiennes qui deviennent ennuyeuses. »

Avec les retours de Rafael Nadal à 19 titres du Grand Chelem et de Novak Djokovic à 16, est-ce une source de motivation pour continuer sa carrière ? Le Bâlois donne son avis : « C’est une motivation mais ce n’est pas la raison pour laquelle je suis encore sur le circuit. J’essaie d’accomplir tout ce que je peux et ce qui est en mon pouvoir. C’était cool de décrocher le 100e titre à Dubaï cette année. C’était quelque chose d’extraordinaire pour moi. Mais bien sûr, si je suis sur le circuit, je vais essayer de gagner encore des Grands Chelems et d’autres tournois. Maintenant, j’ai conscience que chaque record est fait pour être battu. »

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook