AccueilATPFederer, le choix du roi

Federer, le choix du roi

-

Invité par le journal suisse Lematin.ch à choisir la rencontre de la décennie 2010, Roger Federer a concocté une sélec­tion person­nelle. Avant tout choix, l’Homme aux 20 titres du Grand Chelem a précisé qu’il n’était pas tota­le­ment objectif : « Le truc, c’est que j’ai très rare­ment suivi les grands matches lorsque je n’en faisais pas partie. Parce qu’a­près une défaite, j’ar­rête de regarder le tournoi. Je fais autre chose, je passe du temps avec mes enfants. Du coup j’au­rais du mal à juger un monstre match entre Rafa et Novak. Par contre, je regarde beau­coup de matches pendant les tour­nois. J’ai par exemple adoré le Stan – Tsitsipas de cette année à Roland‐Garros. »

Néanmoins, selon le Suisse, le match de la décennie doit être une finale. Critère qui donne donc une direc­tion à sa sélec­tion. Cette dernière sera fina­le­ment composée de quatre rencontres. Le duel entre Rafael Nadal et Novak Djokovic en finale de l’Open d’Australie 2012, la victoire de Stan Wawrinka sur le Serbe en finale de Roland‐Garros en 2015, la finale de l’Open d’Australie 2017 entre le Maestro et le Majorquin, et la finale de Wimbledon cette saison, oppo­sant Roger Federer et le « Djoker ».