AccueilATPFederer – Nadal : Les trois grands patrons s’expriment

Federer – Nadal : Les trois grands patrons s’expriment

-

A quatre jours de Wimbledon, trois des grandes figures du tennis inter­na­tional font leur pronostic pour savoir qui de Rafael Nadal ou de Roger Federer triom­phera cette année dans le plus pres­ti­gieux tournoi au monde.

Au petit jeu des pronos­tics, Bjorn Borg répond toujours présent, avec plus ou moins de réus­site selon les tour­nois. A quelques jours de Wimbledon, le Suédois a déjà oublié Roger Federer et mise tout sur Rafael Nadal : « Pour moi c’est Rafael Nadal qui va gagner Wimbledon, mon deuxième choix c’est Novak Djokovic, et mon troi­sième c’est Roger Federer. Pour que le Suisse gagne contre ces garçons à Londres, il faudra qu’il joue beau­coup mieux que l’été dernier. » a‑t‐il affirmé dans le quoti­dien sportif Marca, avant d’ajouter : « Le temps où Federer gagnait tous ses matches est révolu. »

Pendant que Borg encense Rafael Nadal et coule Roger Federer dans la presse Espagnole, Pete Sampras et John McEnroe pense eux, que le numéro 1 mondial sera encore cette année le plus grand favori à sa propre succes­sion. « Federer est le plus à même de gagner des Grands Chelems » annonce d’en­trée Sampras au micro de la BBC. « Il a perdu les deux derniers, mais c’est bon pour lui, ça va le surmo­tiver. », ajoute l’Américain avant de tenter une expli­ca­tion quant à la déroute du Suisse en finale de Roland‐Garros :  « Aussi grand que soit Roger, il est humain, il peut aussi avoir des mauvais jours. Les médias ont besoin d’une histoire, ils ont besoin d’avoir quelque chose à raconter,  ils disent par exemple qu’il a perdu son jeu. Non il n’a pas perdu son jeu. » a affirmé celui qui a remporté pas moins de sept titres sur le gazon londonien.

Et ce n’est pas son compa­triote John McEnroe qui le contre­dira. Interrogé par Sky Sport, Big Mac n’a pas perdu de sa verve légen­daire :  « Il y a seule­ment une poignée de joueurs qui sont capables d’avoir une vision aussi claire que Roger sur herbe. C’est diffi­cile de le battre, ce type est si bon ! » a lancé le triple vain­queur de Wimbledon.

Au jeu des pronos­tics, le Suisse mène 2–1 face au Majorquin. Mais qu’en sera t‑il dans deux semaines quand Wimbledon aura donné sa vérité ?

Instagram
Twitter