AccueilATPFritz : "Avant, j'avais trop peur de perdre. Maintenant, je joue pour...

Fritz : « Avant, j’avais trop peur de perdre. Maintenant, je joue pour gagner »

-

Sorti blessé sur une chaise roulante lors de Roland‐Garros puis fina­le­ment rétabli assez vite, Taylor Fritz a vécu une saison 2021 en dents de scie. Récemment inter­rogé par Tennis.com pour faire un bilan de son année, l’Américain de 24 ans a reconnu qu’il avait radi­ca­le­ment changé de menta­lité sur le court depuis sa victoire réfé­rence face à Alexander Zverev à Indian Wells. 

« Avant Indian Wells, je ne pensais vrai­ment pas que c’était ma meilleure année. Je savais que la raison pour laquelle je perdais certains matchs était que je jouais trop passif. Battre Zverev était vrai­ment impor­tant, même s’il sortait déjà de bonnes victoires. Le match s’est joué au jeu décisif du troi­sième set et m’a permis d’ac­céder à ma première demi‐finale de Masters 1000. En d’autres temps, j’au­rais été très nerveux avant le match, mais cette fois‐ci, ce n’était pas le cas. Je me sentais à l’aise pour frapper la balle de manière agres­sive. Non seule­ment je me suis senti bien pour une telle victoire, mais aussi pour la façon dont je l’ai obtenue. Les chan­ge­ments dans ma menta­lité ont eu un effet énorme sur mon jeu. Je fais confiance à mes coups main­te­nant. J’attends de grandes choses de ma 2022 parce que j’ai l’im­pres­sion que la façon dont je joue en ce moment est plusieurs niveaux au‐dessus de ce à quoi j’étais habitué. À ce moment‐là, j’étais prêt et préparé pour la pres­sion et les attentes. Je savais tout ce dont on allait parler. Il s’agis­sait plutôt des attentes que j’al­lais créer pour moi‐même. Cela m’a amené à m’éloi­gner du style que j’avais toujours joué, en étant toujours trop passif. Avant, j’avais trop peur de perdre. Maintenant, je joue pour gagner. »

Instagram
Twitter