AccueilATPGasquet tombe aussi

Gasquet tombe aussi

-

Le n°1 Français a cédé face à Dmitry Tursunov pour la troi­sième fois en 2008, au second tour du Masters Series de Cincinnati, en explo­sant complè­te­ment dans le second set (7–6[8], 6–0).

Journée noire pour la France à Cincinnati. Quatre des cinq joueurs engagés au 2ème tour ont été éliminés. Le dernier, Florent Serra affron­tera Rafael Nadal cette nuit. On atten­dait beau­coup de Richard Gasquet, sur la lancée de son bon Après‐Wimbledon, et de son match face à Nadal à Toronto. 
Mais comme souvent, le Biterrois, auteur pour­tant d’un très bon premier set, face à un adver­saire qui a joué égale­ment à un très haut niveau, aura montré la fria­bi­lité de son mental. Un deuxième set indigne, et surtout un manque de volonté et de comba­ti­vité plus que condam­nables. La confiance ne reviendra pas par enchan­te­ment, il faut parfois aller la chercher.
Ce premier set, juste­ment, nous aura beau­coup appris sur Richard Gasquet. Très bon au service, et très à l’aise sur un revers, duquel sortent souvent de merveilleuses balles, le Biterrois a globa­le­ment semblé meilleur que Tursunov. Très peu d’er­reurs de chaque côté, ce qui donne logi­que­ment un jeu décisif. La manche s’est peut être jouée à 4–3 en faveur de Gasquet, avec deux services à suivre : le Français rate une volée assez simple et se retrouve menée 6–4. Malgré un bon retour, il perd le set, et sans doute beau­coup plus.

Parce que la perte de ce premier set a été en quelque sorte la perte du match. Après 1h17 minutes de jeu, une seconde manche désas­treuse et 15 points marqués en tout et pour tout, le Biterrois dit adieu à Cincinnati et à la bonne affaire qu’il aurait pu faire au clas­se­ment ATP si son tournoi avait été plus loin.

Article précé­dentSerra n’a rien pu !
Article suivantDjokovic dans la douleur
Instagram
Twitter