AccueilATPGaudenzi (CEO de l'ATP) : "Le meilleur scénario serait d'avoir la tournée...

Gaudenzi (CEO de l’ATP) : « Le meilleur scénario serait d’avoir la tournée en Amérique du Nord durant l’été, puis la terre battue, puis l’Asie, puis les finales ATP »

-

Dans un entre­tien accordé à quelques jour­na­liste italiens dont UbiTennis, le patron de l’ATP a abordé un certain nombre de sujets comme le calen­drier, le choix de Roland‐Garros, les aides que l’ATP pour­rait accorder, et l’avenir marke­ting de l’ATP à long terme.

Son discours est celui de l’apai­se­ment et de la concer­ta­tion. Le nouveau patron de l’ATP a d’abord insisté sur le flou général qui exis­tait à l’heure actuelle : « Personne ne sait quand nous pour­rons reprendre le jeu, donc cela n’a aucun sens de parler d’août ou de septembre. Tout cela est hypo­thé­tique, donc il ne sert à rien de se cogner la tête contre le mur pour quelque chose qui pour­rait ne pas se produire, car il se pour­rait très bien que le jeu ne reprenne que l’année prochaine. »

Plus loin, il est quand même revenu sur cette décla­ra­tion très pessi­miste pour exposer l’idée géné­rale : « On travaille sur la possi­bi­lité d’une saison sur terre‐battue de quatre semaines après l’US Open. Le meilleur scénario serait d’avoir la tournée en Amérique du Nord durant l’été, puis la terre battue, puis l’Asie, puis les finales ATP. Avec sept Masters 1000 et trois tour­nois du Grand Chelem, il n’y aurait pas beau­coup de place pour les plaintes. »

Si son entre­tien est très riche, voire quelques fois un peu confus, il permet de faire le point sur des sujets qui vont faire l’ac­tua­lité avant que le jeu reprenne. S’il reprend un jour.