AccueilATPL'ATP contre Djokovic : la "guerre" est clairement déclarée

L’ATP contre Djokovic : la « guerre » est clairement déclarée

-

Ce mercredi 18 novembre sera une date impor­tante dans l’his­toire de l’ATP et notam­ment pour Novak Djokovic qui a main­te­nant compris les inten­tions de son grand patron l’Italien Andrea Gaudenzi. 

Après avoir presque salué l’ini­tia­tive du Serbe lors de la créa­tion de PTPA, Andrea avait été plus ferme récem­ment dans les médias. Cela aurait du nous alerter sur ses inten­tions. On suppose aussi qu’il a sûre­ment été inter­pellé par certains ténors du circuit qui ne pensent pas que l’ini­tia­tive du numéro 1 mondial sert vrai­ment leurs inté­rêts. On ne citera pas de noms sans preuve car on sera vite accusé de faire un mauvais procès mais on a forcé­ment notre idée.

« Une nouvelle règle votée dans la nuit pour contrer Djokovic et Pospisil »

Nommé par les joueurs pour être membre du conseil des joueurs à l’ATP et non candidat comme cela a été écrit, Novak Djokovic comme Vasek Pospisil n’ont donc pas pu honorer leur candi­da­ture puisque dans la nuit de mercredi à jeudi, l’ATP a voté une nouvelle règle qui est clai­re­ment une décla­ra­tion de « guerre ».

Cette règle est simple, un joueur ne peut être membre d’un bureau de deux asso­cia­tions diffé­rentes qui se soucient des inté­rêts des joueurs de l’ATP.

Comme l’a expliqué Novak froi­de­ment : « Maintenant, j’ai compris »

Instagram
Twitter