AccueilATPGilles Simon : « Ceux qui n’aiment QUE Federer n’aiment pas le tennis »

Gilles Simon : « Ceux qui n’aiment QUE Federer n’aiment pas le tennis »

-

Au cours de cette fin de semaine, nous allons quoti­dien­ne­ment vous sélec­tionner un passage très court du livre très dense de Gilles Simon, Ce sport qui rend fou qui est dispo­nible dès aujourd’hui dans toutes les librai­ries. Pour appuyer sa théorie autour d’une forma­tion calqué sur l’image de Roger Federer, Gilles Simon intro­duit donc son analyse avec un commen­taire très clair autour de la star suisse. C’est à la page 25 et il n’est pas certain que les fans vont appré­cier : « En France, Federer est devenu un idéal tennis­tique. Un modèle commun vers lequel tous les joueurs doivent tendre. Il prend le jeu à son compte, ne montre aucun signe exté­rieur de nervo­sité, ne parle quasi­ment jamais, bref, il est le joueur parfait dans l’ima­gi­naire collectif. On peut résumer la chose simple­ment à travers une phrase que j’ai souvent entendue : « Ceux qui n’aiment pas Federer n’aiment pas le tennis. » Il se trouve que je ne suis pas d’ac­cord avec cette idée. Moi je dirais plutôt :«Ceux qui n’aiment QUE Federer n’aiment pas le tennis »

Instagram
Twitter