Accueil ATP Grosjean va tirer sa révérence

Grosjean va tirer sa révérence

-

Dans le cadre du tour­noi exhi­bi­tion de Rueil Malmaison, Sébastien Grosjean a annon­cé qu’il met­trait un terme à sa car­rière à l’issue de la sai­son. A 32 ans, le Français est per­tur­bé fré­quem­ment par les bles­sures, à l’épaule notam­ment, et depuis quelques semaines au ménisque. « Ce n’est pas ma déci­sion, c’est plu­tôt celle de mon corps. J’accumule des bles­sures, je ne m’entraîne pas dans de bonnes condi­tions, je me lève le matin en ayant un peu mal… Pour reve­nir à un bon niveau et avoir des résul­tats, il faut un être prêt phy­si­que­ment, et aujourd’hui ce n’est pas le cas. Ce ne sont pas des adieux. Plutôt la fin d’un cha­pitre ».

Le Marseillais connaît une fin de car­rière dif­fi­cile, bien loin des som­mets qu’il avait l’habitude de côtoyer. Débutant sa car­rière en 1996, Grosjean a été pen­dant de longues années le numé­ro un fran­çais. Ses plus belles per­for­mances res­tent ses quatre demi‐finales en Grand Chelem, dont deux à Wimbledon. Quatre comme son meilleur rang au clas­se­ment ATP, atteint en octobre 2002. Il a éga­le­ment fait les beaux jours de l’Equipe de France en Coupe Davies. Il la rem­por­ta en 2001, et échoua deux fois en finale. Son déca­lage côté revers pour envoyer un coup droit sur­puis­sant carac­té­ri­sait par­fai­te­ment son jeu d’attaquant. Déclinant l’invitation des orga­ni­sa­teurs de Roland Garros pour le tableau simple, Seb sera tout de même pré­sent Porte d’Auteuil, puisqu’il par­ti­ci­pe­ra avec Richard Gasquet au tour­noi de double. Ensuite, il essaye­ra selon ses propres mots de finir « au mieux » la sai­son, avant de ran­ger raquettes et cas­quettes au placard.

Article pré­cé­dentGasquet veut des victoires
Article sui­vantFederer déjà présent
Instagram
Twitter