AccueilATPGuillermo Perez Roldan : "Toute cette question des managers, des préparateurs physiques,...

Guillermo Perez Roldan : « Toute cette question des managers, des préparateurs physiques, qui ne sont pas très « tennis », il faut bien reconnaitre qu’il y en a beaucoup de très mauvais »

-

PuntoDebrak nous propose un entre­tien exclusif mais très très inté­res­sant de Guillermo Perez Roldan, ancien numéro 13 mondial (1988), aujourd’hui devenu entraineur. 

Cet ex‐joueur argentin pose un regard très critique sur le tennis actuel, loin de celui qu’il a connu aux côtés d’André Agassi. Ses analyses ne vont pas plaire à tout le monde, et surtout, Guillermo ne va pas se faire des amis. 

Alors quand on lui demande de comparer sa géné­ra­tion avec celle d’au­jourd’hui, il n’y va pas de main morte.

« Ces gars‐là ont la vie beau­coup plus facile que la nôtre. C’est pour­quoi l’in­cons­tance des joueurs est inouïe, c’est pour­quoi les bons conti­nuent à gagner ; les bons ne font pas que conti­nuer à gagner, ils s’amé­liorent, parce que je dirais qu’en ce moment Nadal joue un meilleur tennis qu’a­vant. Il a peut‐être moins de jambes, moins de physique, mais il joue mieux au tennis, cela rend son jeu plus perfor­mant. Je vais avoir beau­coup de gens contre moi, mais toute cette ques­tion des mana­gers, des prépa­ra­teurs physiques, qui ne sont pas très « tennis », il faut bien recon­naitre qu’il y en a beau­coup de très mauvais. Au final, il y a beau­coup plus de confort qu’a­vant. Aujourd’hui, c’est assez compliqué pour un gars de t’en­traîner pendant quatre ou cinq heures de tennis, et encore plus en termes de travail spéci­fique, avant, c’était normal et logique. »