AccueilATPIvanisevic : « Ce n’est pas facile d’en­traîner Djokovic, c’est parfois 24h de…

Ivanisevic : « Ce n’est pas facile d’entraîner Djokovic, c’est parfois 24h de stress, ce n’est pas sain »

-

La BBC a réuni deux anciens entraî­neurs de Novak Djokovic, Boris Becker (2014–2016) et Nikola Pilic (pendant l’ado­les­cence) ainsi que l’ac­tuel Goran Ivanisevic (avec Marián Vajda). L’objectif, apprendre à mieux connaître le numéro 1 mondial. Les confes­sions du coach croate permettent de comprendre l’exi­gence qu’il s’im­pose à lui‐même mais aussi aux membres de son staff, parfois épuisés.

« Pour faire partie de l’équipe, il faut être rapide – réflé­chir vite. Il faut toujours avoir des réponses prépa­rées, et il faut pouvoir le suivre. Il aime apprendre, et parfois il faut lui faire face, car si vous n’êtes pas prêt et préparé, il vous écrase. Parfois, ce n’est pas facile, pour être honnête. C’est un grand défi, et c’est un honneur d’être là, mais c’est parfois 24h de stress. Ce n’est pas sain, certai­ne­ment, mais quand vous voyez des résul­tats, quand vous voyez que pouvez faire partie de quelque chose qui peut rentrer l’histoire, il vous fait avancer », a confié Goran Ivanisevic au cours du podcast de la radio britannique.

Instagram
Twitter