AccueilATP"Je n'ai pas envie de m'arrêter là"

« Je n’ai pas envie de m’arrêter là »

-

Après sa belle victoire face à Novak Djokovic, Michael Llodra a peut être pris un ascen­dant psycho­lo­gique sur le Serbe hier. Une rencontre qui a dû réjouir le capi­taine de l’équipe de France Guy Forget en vu de la Coupe Davis. Le joueur pari­sien a confié son ressenti sur le match en confé­rence de presse.

« Je ne retour­nais pas très bien son service au début, mais j’ai essayé d’être oppor­tu­niste et auda­cieux, notam­ment sur la balle de set. Il n’y a pas de secret, il faut savoir un peu provo­quer le destin. Aujourd’hui, je me suis fait violence. Dans le passé, je me serais peut‐être satis­fait d’une victoire sur Isner et d’un troi­sième tour à Bercy. Aujourd’hui, j’ai envie d’aller voir plus loin et ne pas m’ar­rêter là. Battre Djokovic montre qu’on peut faire appel à moi, mais je sais que ce sera un match complè­te­ment diffé­rent au meilleur des cinq manches et sur une surface plus lente. J’ai montré à mon capi­taine qu’il pouvait compter sur moi. Mais je n’ai pas trop envie de penser à la Coupe Davis. Je veux profiter au maximum de mon premier quart de finale en Masters 1000. Je n’ai pas envie de m’ar­rêter là. »

Article précédent« Je me bat »
Article suivantMurray gagne .… sans briller