AccueilATPJean-René Lisnard : "Pour moi, quand tu fais partie du top 100,...

Jean‐René Lisnard : « Pour moi, quand tu fais partie du top 100, tu peux assumer pour l’instant la situation »

-

Nous avons joint le fonda­teur de l’Elite Tennis Center de Cannes, qui est aussi un ancien de joueur du circuit et qui connaît parfai­te­ment la situa­tion écono­mique liée au coro­na­virus puisque son centre de perfor­mance à ASLM Tennis Cannes est à l’arrêt. 

L’annonce d’un fond de soutien de 35 millions d’euros de la FFT est accueilli avec enthou­siasme même s’il préfère déjà faire des mises en garde : « Je ne vais pas dire que ce n’est pas bien, car la FFT a visi­ble­ment pris conscience de la situa­tion. Ce fond n’est pas simple­ment consacré aux joueurs et je trouve cela très sain car c’est tout l’éco­sys­tème qui est touché. Cela va donc dans le bon sens. »

Dans le bon sens si selon lui quelques règles sont mises en place : « Je n’ai pas de doute sur le fait qu’il sera possible d’ana­lyser presque chaque cas à la loupe. En revanche il faudra en prio­rité penser aux joueurs qui en ont vrai­ment besoin, pour qui cette indem­nité est vitale, impor­tante aujourd’hui pour leur avenir de joueur profes­sionnel. Personnellement, je n’in­clu­rais pas dans ce fond ceux pour qui cette crise n’a pas un vrai impact car cela prive­rait d’un autre côté les autres. Pour moi, quand tu fais partie du top 100 depuis long­temps, tu peux assumer pour l’ins­tant la situa­tion. J’insiste sur le depuis long­temps car si tu es entré dans le top 100 juste avant la crise, tu n’as pas eu le temps d’as­surer tes arrières comme l’on dit »

Avec cette décla­ra­tion Jean‐René Lisnard donne presque une feuille de route, on verra bientôt comment les choses se mettent en place.