AccueilATPJenkins : « Contre Federer, il faut miser sur l’at­taque sinon il te…

Jenkins : « Contre Federer, il faut miser sur l’attaque sinon il te met dans l’embarras »

-

Scoville Jenkins, ancien joueur de tennis et désor­mais entraîneur‐chef adjoint de l’Oklahoma State, a joué une fois face à Roger Federer. En 2007 à l’US Open, le Suisse l’avait battu 6–3, 6–2, 6–4. L’Américain, appelé « Sco », a raconté cet immense souvenir pour lui dans le podcast Court‐side avec Beilinson Tennis. Et il pense même savoir comment battre Roger. Encore reste‐il à pouvoir l’appliquer…

« La chose la plus impor­tante avec lui, c’est…vous jouez aux échecs avec lui et il a constam­ment une longueur d’avance sur vous et vous le savez. Vous savez que chaque coup qu’il frappe sert à préparer le coup suivant. Et quand vous le jouez, je pense que si vous ne frappez pas assez bien, vous savez déjà ce qu’il va vous faire… Je l’ai vu faire des millions de fois à la télé­vi­sion. Et donc vous avez toujours l’im­pres­sion qu’il vous dépasse, qu’il a une longueur d’avance sur vous, vous vous sentez toujours sous pres­sion. Contre Federer, il faut miser sur l’at­taque sinon il te met dans l’embarras. J’ai juste senti que tu subis­sais telle­ment de pres­sion pour pouvoir faire quelque chose…», a raconté Scoville Jenkins. 

Instagram
Twitter