Accueil ATP Krajicek : « Je n’ai même pas appe­lé Roger Federer »

Krajicek : « Je n’ai même pas appelé Roger Federer »

-

Richard Krajicek est inquiet. Le vain­queur de Wimbledon en 1996 attend avec impa­tience les dates offi­cielles de l’Open d’Australie qui pour­rait empié­ter sur son tour­noi de Rotterdam (ATP 500) pré­vu la deuxième semaine de février (du 6 au 14). Dans ce cas, l’é­vé­ne­ment pour­rait être dépla­cé ou tout sim­ple­ment annu­lé ce qui com­plique for­te­ment l’or­ga­ni­sa­tion de ce tour­noi mythique. 

« Non, je n’ai même pas appe­lé Roger Federer. Je veux juste attendre. Quand je négo­cie avec les joueurs, je ne veux par­ler que de faits, et non de « et si ». Si l’Open d’Australie a lieu en mars ou en avril, c’est très bien. Ce n’est pas défa­vo­rable. Nous serons alors dans la pre­mière série de tour­nois de l’an­née et les joueurs ne vou­dront rien d’autre que jouer. Cela peut effec­ti­ve­ment avoir un bon effet sur notre liste de par­ti­ci­pants » a décla­ré le direc­teur du tour­noi avant de pour­suivre. « Ma date limite est fin décembre. D’ici là, je dois pas­ser des accords avec les joueurs. Si je ne fais rien, c’est pour voir qui s’ins­crit. De toute façon, il y aura tou­jours 32 joueurs au départ. Les joueurs qui s’ins­crivent seuls seront pro­ba­ble­ment moins connus que d’ha­bi­tude. Mais peut‐être pas. Si les joueurs veulent tel­le­ment jouer, les meilleurs seront là. Ce n’est qu’une année à part. »

Instagram
Twitter