AccueilATPKyrgios : "Il peut arriver qu'à 30a ou 30-40, quelqu'un crie :...

Kyrgios : « Il peut arriver qu’à 30a ou 30–40, quel­qu’un crie : ‘Un service à la cuillère, Nick ! Un tweener !’ Sur le moment, je le comprends. Mais autre­ment, c’est diffi­cile de trouver l’équi­libre entre faire le spec­tacle et jouer pour gagner des matchs »

-

Battu dès son entrée en lice en simple en Arabie Saoudite, sur la Diriyah Cup, par Cameron Norrie, Nick Kyrgios, qui dispu­tera un double impro­bable ce vendredi soir aux côtés de Stefanos Tsitsipas, s’est exprimé chez nos confrères d’Eurosport sur sa manière d’aborder un match en compé­ti­tion offi­cielle avec l’im­pli­ca­tion du public.

« C’est compliqué de gérer le public parfois. Mais c’est la faute de mon tennis. Il peut arriver qu’à 30/30 ou 3040, quel­qu’un crie : ‘Un service à la cuillère, Nick ! Un tweener !’ Sur le moment, je le comprends. Mais autre­ment, c’est diffi­cile de trouver l’équi­libre entre faire le spec­tacle et jouer pour gagner des matches. Parfois, faire ce genre d’ex­cen­tri­cités m’a coûté des victoires. Mais j’aime que ce soit comme ça. Où que j’aille dans le monde, les gens me soutiennent et veulent que je m’amuse et que je fasse le spec­tacle. Donc c’est inté­res­sant et difficile. »