Accueil ATP La ballade de Nadal

La ballade de Nadal

-

Après Monte-Carlo, le classement ATP n’a pas subi de véritable bouleversement. Mais quelques questions ont trouvé leurs réponses sur l’ocre princière.

Les changements : Wawrinka talonne désormais Tsonga à la 12ème place. Gasquet en gagne deux et est nouveau 21ème.
Les grosses perf’ sont à mettre à l’actif des surprises du tournoi : Beck, + 29 et 60ème, Ljubicic, + 15 et 51ème, Lapentti, + 24 et 74ème et Fognini, + 24 et 84ème. Les Français sont toujours 9 dans le top 50 : Marc Gicquel, 53ème, en est sorti et a cédé sa place à Fabrice Santoro, vainqueur au Soweto Open et 46ème.

Rafael Nadal s’envole toujours plus haut avec 15 390 points et 1000 de plus dans la besace. Après sa défaite au troisième tour, Federer et ses 10 760 points voient Djokovic fondre sur lui, à 1240 points. Roger va devoir défendre, entre autre, une victoire à Estoril, un quart à Rome, une finale à Roland… Djokovic, lui, avait fait demi à Roland Garros et a pas mal de points à défendre sur terre, on le sait. Mais, alors qu’au début du tournoi, on envisageait que Murray rattrape Djoke, pourquoi ne pas imaginer plutôt que le Serbe rejoigne un Roger, en mal d’inspiration ? La lutte sera chère et l’on espère que le Suisse retrouvera son tennis d’ici-là.

Andy Murray jouait à touche-touche avec Novak. Il s’en éloigne un peu avec 570 points de retard et un total de 8950. Cependant, il n’avait, l’année dernière, presque jamais atteint les quarts de finale d’un tournoi sur terre. Il aura donc de gros points à conquérir, même si l’on est en droit de maintenir nos questions quant à l’adaptabilité de son jeu sur cette surface.

Derrière un Nadal seul au monde et cette triplette qui se tient en 2000 points, on retrouve Del Potro, 5ème avec 4580 points, juste devant Roddick et 4340 points. Enfin, suivent Verdasco, Davydenko, Simon – qui perd deux places et sort du top 8 –, Monfils et Tsonga, tous dans une tranche de moins de 500 points.

Instagram
Twitter