AccueilATP"La décision du coach de Sinner pourrait être très coûteuse. Je ne...

« La déci­sion du coach de Sinner pour­rait être très coûteuse. Je ne compren­drai jamais qu’un joueur demande à son équipe s’il doit conti­nuer », lâche Robbie Koenig (ex‐28e en double)

-

Contraint à l’abandon avant les quarts de finale à Madrid puis forfait à Rome, Jannik Sinner, blessé à la hanche, ne sait pas s’il pourra jouer Roland‐Garros cette année (25 mai au 9 juin). Alors que l’in­cer­ti­tude plane, l’an­cien 28e mondial en double, Robbie Koenig, a critiqué sur Twitter le coach de l’Italien, Simone Vagnozzi. 

« Si Jannik manque Roland‐Garros, je serais triste car j’adore le voir jouer. Une chose que je ne compren­drai jamais, c’est qu’un joueur demande à son équipe s’il doit conti­nuer… Jannik était clai­re­ment gêné à Madrid, Simone l’a poussé à conti­nuer après que Jannik ait dit : ‘ça fait mal’ (zone de l’aine). Cette déci­sion pour­rait être très coûteuse. Seul le joueur connaît la gravité de sa bles­sure. J’ai eu le mauvais pres­sen­ti­ment à ce moment‐là que cela pour­rait se retourner contre Jannik. Manquer Rome et (peut‐être) Roland, cela confir­me­rait que c’était une mauvaise déci­sion de conti­nuer à jouer à Madrid. »