AccueilATPLa drôle d’af­faire Falla

La drôle d’affaire Falla

-

Alejandro Falla a été victime d’une raris­sime erreur d’ar­bi­trage cette semaine à Chennai, erreur qui l’a d’ailleurs complè­te­ment fait perdre son calme. Flashback

Alors qu’il sert à 15–0 dans le premier jeu du 3e set face à Kei Nishikori, un coup droit du Japonais sort de justesse et est annoncé faute par un juge de ligne. Mais l’ar­bitre de chaise annonce le score : 15–15 au lieu de 30–0. Concentré, Falla, ne remarque pas l’er­reur. Quatre points plus tard, alors qu’il croyait avoir gagné le jeu à 40–30, l’ar­bitre annonce « égalité ». Falla vient évidem­ment discuter le score, mais l’ar­bitre ne change rien. Le Colombien balance de rage une balle hors du court, prend un aver­tis­se­ment. Puis perd le jeu. S’en suit un jet de raquette sanc­tionné par un point de péna­lité. Complètement dépité par l’in­jus­tice qu’il vient de subir, Falla balance les 2 jeux suivants. Et finit par perdre le match. 

Son adver­saire, Kei Nishikori, raconte : « Je pensais avoir fait une faute au début de ce jeu et être donc mené 0–15. La faute avait d’ailleurs été confirmée par le juge de ligne. Mais l’ar­bitre de chaise a annoncé 15‑A. A 15–30, je lui ai demandé ce qui se passait. Normalement, cela aurait dû faire 30–15. Mais il m’a confirmé ce score. Je ne savais plus trop où j’en étais. Mais quand l’ar­bitre a annoncé « égalité » alors que Falla avait gagné le jeu, on a tous les deux réalisé qu’il y avait eu une erreur. Mais l’ar­bitre a confirmé ce score en ajou­tant qu’il ne pouvait pas modi­fier le score comme ça. Et puis Falla a balancé quelques points… Mais si j’avais été dans sa situa­tion, je serais aussi devenu dingue. »

Article précé­dentLe programme de lundi
Article suivantAlizé Cornet incertaine
Instagram
Twitter