AccueilATPL'ATP en total désaccord avec la décision de Wimbledon d'exclure les joueurs...

L’ATP en total désaccord avec la décision de Wimbledon d’exclure les joueurs russes et biélorusses

-

Alors que Wimbledon et la fédé­ra­tion britan­nique de tennis viennent d’an­noncer le bannis­se­ment de tous les athlètes russes et biélo­russes de leurs compé­ti­tions, l’ATP n’a pas tardé à réagir avec un commu­niqué limpide. 

Mécontente de cette déci­sion unila­té­rale, l’as­so­cia­tion des joueurs de tennis profes­sion­nels estime que cela va à l’en­contre « des prin­cipes fonda­men­taux du mérite et de l’équité, où les joueurs s’af­frontent indi­vi­duel­le­ment pour gagner leur place dans les tour­nois basés sur le clas­se­ment ATP. »

« Nous condam­nons ferme­ment l’in­va­sion répré­hen­sible de l’Ukraine par la Russie et sommes soli­daires des millions d’in­no­cents touchés par la guerre en cours. Notre sport est fier de fonc­tionner sur les prin­cipes fonda­men­taux du mérite et de l’équité, où les joueurs s’af­frontent indi­vi­duel­le­ment pour gagner leur place dans les tour­nois basés sur le clas­se­ment ATP. Nous pensons que la déci­sion unila­té­rale prise aujourd’hui par Wimbledon et la LTA d’ex­clure les joueurs de Russie et de Biélorussie du tournoi britan­nique sur gazon de cette année est injuste et pour­rait créer un précé­dent préju­di­ciable pour le jeu. La discri­mi­na­tion basée sur la natio­na­lité constitue égale­ment une viola­tion de notre accord avec Wimbledon qui stipule que l’en­trée des joueurs est basée unique­ment sur les clas­se­ments ATP. Toute action en réponse à cette déci­sion sera main­te­nant évaluée en consul­ta­tion avec notre conseil d’ad­mi­nis­tra­tion et les conseils des membres. Il est impor­tant de souli­gner que les joueurs de Russie et de Biélorussie conti­nue­ront à être auto­risés à parti­ciper aux événe­ments ATP sous un drapeau neutre, une posi­tion qui était jusqu’à présent partagée par l’en­semble du tennis profes­sionnel. En paral­lèle, nous pour­sui­vrons notre soutien huma­ni­taire conjoint à l’Ukraine dans le cadre de Tennis Plays for Peace. », a écrit l’ATP dans son commu­niqué publié sur son site internet.