Accueil ATP Le fan­tasme d’un syndicat

Le fantasme d’un syndicat

-

Un vent de révolte souffle en Australie depuis le début des qua­li­fi­ca­tions. Les « for­çats » du cir­cuit, c’est à dire les joueurs au delà de la 100ème place, ont déci­dé de don­ner de la voix. Attaquant les cadors du cir­cuit sans crainte et notam­ment les supers stars qui s’en­traînent avec un toit et une clim, ils ont déci­dé de faire entendre leur point de vue. 

Cela a été le cas notam­ment du joueur cana­dien Brayden Schnur qui a accu­sé Federer et Nadal de ne pen­ser qu’à eux et de faire preuve d’é­goïsme. Toutes ces décla­ra­tions libé­rées et le « scan­dale » des condi­tions de jeu ont donc remis sur le tapis l’i­dée de la créa­tion d’un vrai syn­di­cat des joueurs qui per­met­trait de défendre leurs intérêts. 

Du moins, c’est le sens d’un tweet pos­té par « l’ac­ti­viste » Vasek Pospisil : « C’est le moment pour s’u­nir » a décla­ré le Canadien. 

Instagram
Twitter