AccueilATPLionel Zimbler : "L’état d’esprit, on ne peut pas le travailler"

Lionel Zimbler : « L’état d’esprit, on ne peut pas le travailler »

-

La réus­site de Benjamin Bonzi est aussi celle d’une rencontre avec son coach Lionel Zimbler. 

Comme l’ex­plique d’ailleurs son entraî­neur, il y a des choses que l’on peut modi­fier comme la tech­nique, mais pour parvenir à vrai­ment progresser il faut que le joueur s’im­plique et croit dans son projet. Ce fut le cas quand Benjamin a décidé de venir poser ses valises à Marseille. 

« L’état d’esprit, on ne peut pas le travailler. On ne peut pas le mettre en place par des méthodes ou des chan­ge­ments de prise de raquette [rires]. Il faut qu’il soit ancré chez le joueur. Avec Benjamin, j’ai ressenti cela. Il a tout de suite été capable d’accepter et de mettre en place les évolu­tions tech­niques. S’il était « parti de chez lui », c’était pour prendre des risques, évoluer dans son approche. La confiance qu’il m’a donnée nous a permis de bien travailler. À 24 ans et avec son parcours, il n’y avait pas de temps à perdre, il y avait fina­le­ment une forme d’urgence. J’ai donc dû faire sauter des verrous, mais à chaque fois, Benjamin a été attentif, studieux, appliqué, volon­taire. Pourtant, je ne l’ai pas ménagé… »

Vous pouvez lire l’in­té­gra­lité de l’in­ter­view croisée entre Benjamin Bonzi et Lionel Zimbler dans le numéro 69 de We Love Tennis Magazine. 

Instagram
Twitter