Accueil ATP Lisnard et l'affaire Djokovic

Lisnard et l’affaire Djokovic

-

Interrogé par un journaliste du quotidien suisse Le Temps lors d’un petit- déjeuner, Jean-René Lisnard avait décrit le joueur serbe comme une personne peu fiable, notamment lorsqu’il donnait un rendez-vous pour un entraînement : « A quelques exceptions près, aucun joueur ne l’aime. Djokovic peut vous poser un lapin à l’entraînement quatre jours d’affilée. Il peut partir au beau milieu d’une séance sans vous adresser la parole, en fracassant une raquette. Avec son staff, il peut devenir odieux. J’ai assisté à des scènes surréalistes. Sa carrière mérite le plus grand respect mais tout le monde sait que Djokovic est détesté et que ce n’est pas pour rien. Il essaie de se faire aimer mais ça ne marche pas, alors il devient encore plus fou. »

Dans son entretien pour notre numéro 73 de Welovetennis Magazine, le fondateur d’Elite Tennis Center à Cannes revient sur cette affaire : « Je ne me suis pas fait piéger car je savais ce que je disais. Mais j’ai quand même envie de préciser que, quelque part, Novak ne fait pas un concours de beauté. Il est là pour gagner, rien d’autre, et ce n’est pas parce que je dis cela que je n’estime pas le Serbe. »

Article précédentNadal sera présent
Article suivantFederer, le roi du comeback
Instagram
Twitter
Facebook
Facebook