Accueil ATP Llodra n’é­tait pas loin

Llodra n’était pas loin

-

Michael Llodra aura de quoi avoir des remords. A 30 ans, le Parisien avait l’oc­ca­sion d’at­teindre la pre­mière finale d’un Masters 1000 de sa car­rière. Face à Robin Soderling, le Français se fait sor­tir en demi‐finale du tour­noi de Bercy 7–6, 5–7, 6–7, après avoir obte­nu trois balles de match. Malgré la défaite, Mika ter­mine sa sai­son indi­vi­duelle de façon remar­quable et devrait ter­mi­ner autour de la 28e place au clas­se­ment ATP.

Contre Soderling, le Français a dis­pu­té une pre­mière manche solide où aucun des joueurs n’a lais­sé échap­pé son jeu de ser­vice. C’est durant le tie break que le Suédois s’est écrou­lé pour lais­sé filer le pre­mier set 7–6. Le Parisien va néan­moins mon­trer quelques signes de fébri­li­tés en n’ar­ri­vant pas à conclure deux balles de break obte­nues dans le second jeu de deuxième set. Très ner­veux, le Nordique réa­li­se­ra le break à 5–5, pour empo­cher la seconde manche 7–5, après avoir lais­sé échap­per 4 balles de set.

Le Parisien a pris un petit coup sur la tête en lais­sant filer la seconde manche et la fatigue com­mence à se faire sen­tir, ce qui va lui valoir de se faire brea­ker d’en­trée sur une double faute, au début du troi­sième set. Mais le Français n’ab­dique pas et revient à 2–1, avant de faire appel au méde­cin pour se faire soi­gner ses ampoules et son pied gauche. 
Le Suédois mène la cadence avec de nom­breux aces ser­vis à plus de 210 km/h. Micha souffre mais assure ses jeux de ser­vice pour fina­le­ment arri­ver à débrea­ker pour reve­nir à 4–4. Les rôles sont inver­sés et c’est le Français qui mène les débats. Il obtient trois balles de match à 6–5, toutes sau­vées par le Suédois qui revient à 6–6.
C’est donc dans un super tie break que la déci­sion va se faire. Le Nordique qui s’é­tait écrou­lé lors du tie break du pre­mier set débute mieux celui‐ci en fai­sant le break d’en­trée. Llodra revient mal­gré tout à 5–5, mais Soderling reste solide et s’im­pose fina­le­ment 8–6. Il affron­te­ra en finale soit Roger Federer, soit Gaël Monfils.

Instagram
Twitter