AccueilATPMahut : Une situation "précaire "

Mahut : Une situation « précaire »

-

Dans un entre­tien accordé à la Nouvelle République, Nicolas Mahut a évoqué la ques­tion de l’argent dans le tennis. Le Français, qui dispute actuel­le­ment l’Open de Poitiers, parle d’une situa­tion « précaire » pour les joueurs classés au‐delà de 100ème place mondiale :

« Il y’a beau­coup plus de galères que l’on ne le pense. Je crois que la situa­tion des joueurs de tennis est assez précaire jusqu’aux 100 premiers. Un joueur qui est 100ème mondial commence à gagner pas mal d’argent. Je crois qu’il peut gagner aux alen­tours de 300 000 dollars, salaire brut, ce qui est quand même une belle somme. Après il faut déduire les impôts, il faut déduire tous les frais comme les billets d’avion et autres. A côté de ça, ça dépend de sa struc­ture person­nelle. S’il a un entraî­neur, il faut le payer et payer ses frais. Au final, ça dépend beau­coup de son enca­dre­ment mais effec­ti­ve­ment, je pense qu’une fois qu’on est dans les 100 à 150 premiers, on commence à en vivre. Dans les 100 premiers, on entre dans les tableaux des Grands Chelems et c’est là qu’il y’ a le plus d’argent. […] Pour un joueur au‐delà de la 50ème place, le spon­so­ring ne repré­sente rien. Ça repré­sente 25% de ses revenus annuels donc tout ce qu’il gagne, c’est ses gains en tour­nois ou en matches par équipes. »

Mahut, Poitiers plutôt qu’Indian Wells
Cherbourg – Mahut réussit son retour

Mahut débarque sur Twitter