Accueil ATP Marco Trungelliti : « Le circuit me « propose » 200 dollars de gains au…

Marco Trungelliti : « Le circuit me « propose » 200 dollars de gains au bout d’une semaine de travail quand des parieurs vous en offrent 3000 ou 5000 pour truquer une partie. »

-

Le joueur argentin Marco Trungelliti a été un lanceur d’alertes notam­ment en parlant de corrup­tion liée aux paris spor­tifs. Dernièrement, il avait fustigé le compor­te­ment des meilleurs qui ne prenaient pas la défense des petits lors de négo­cia­tions avec l’ATP pendant la période de confinement.

En ce moment, l’Argentin parti­cipe au cham­pionnat suisse par équipes. Le quoti­dien le Temps est donc allé le rencon­trer à Genève au club des Eaux Vives qui accueille le tournoi ATP avant Roland‐Garros.

Le discours n’a pas pris une ride, et Marco n’a pas l’in­ten­tion de se taire : « Dans le tennis, trop de parti­cu­liers prennent des déci­sions dans leur coin en fonc­tion d’intérêts privés. Le système est mauvais. Je le compare toujours à une ville de 3000 habi­tants dont seule­ment 70 habi­tants vivraient bien. Qui accep­te­rait ça ? Le tennis l’accepte, et propose 200 dollars de gains au bout d’une semaine de travail quand des parieurs vous en offrent 3000 ou 5000 pour truquer une partie. »

Sur l’ATP, il est encore plus cinglant : « J’ai reçu une aide de 4000 dollars de l’ATP et je les en remercie sincè­re­ment, mais est‐il normal qu’un joueur classé 100e ou 130e mondial (NDLR : Il est 231e] ne puisse pas tenir trois mois dans un sport où il y a tant de million­naires ? Je crois que non, mais je n’en sais pas plus parce que l’ATP est une orga­ni­sa­tion opaque qui ne commu­nique que très peu et à très peu de joueurs. »

Instagram
Twitter