Accueil ATP McEnroe est tota­le­ment hallucinant !

McEnroe est totalement hallucinant !

-

On répète chaque année que McEnroe est douce­ment en train de rentrer dans l’his­toire en jouant de mieux en mieux au tennis. Pour ceux qui en doutent encore et un an avant de fêter ses 50 ans, il a battu coup sur coup Pete Sampras, Jim Courier et Aaron Krickstein à la Champions Cup de Boston.

« Pour ma fan de base – âgée de 75 ans – cela prouve qu’on peut toujours être jeune même à un âge avancé ». C’est avec cette boutade irlan­daise que John McEnroe a couronné un incroyable exploit qu’il a signé à plus de 49 ans : battre deux numéros 1 mondiaux, âgés au minimum de 10 ans de moins. 

Le secret de John, une passion intacte dont son plus grand fan fran­çais, Franck Verrièle, nous expli­quait qu’elle était proba­ble­ment liée à sa défaite à Roland Garros en 1984. Malgré les marques du temps, McEnroe veut prouver et se prouver qu’il peut encore riva­liser avec les meilleurs. Et pour ceux qui remet­traient encore en cause la possi­bi­lité de faire service volée en 2008, ils en seront pour leur frais avec Big Mac : quand la 1ère balle passe sur surface rapide, McEnroe reste un des joueurs de tennis les plus diffi­ciles à contrer. Impossible même de se régler. Même problème qu’avec Sampras. 

En tout cas l’Américain qui avait accu­mulé les finales perdues depuis 3 ans met fin à une mauvaise série : « J’ai joué pendant deux, trois ans avec de la frus­tra­tion en me deman­dant si je pour­rais un jour rega­gner quelque chose. Si vous m’aviez dit que j’avais à jouer Courier et Sampras, je vous aurais dit que c’était foutu. Aaron jouait égale­ment très bien mais j’ai passé la vitesse supé­rieure dans le tie‐break. Je savais que je pouvais gagner si je jouais le jeu dont je suis capable ». 

Avec cette victoire, John McEnroe a pris la tête du clas­se­ment de l’Outback Champion Series, à égalité avec son compère Jim Courier.

Instagram
Twitter