AccueilATPMcEnroe : "Si j'étais Nadal et que je visais le Grand Chelem...

McEnroe : « Si j’étais Nadal et que je visais le Grand Chelem calendaire, je continuerais à me faire des injections dans le pied pour Wimbledon et l’US Open »

-

Jamais le dernier pour dire tout haut ce qu’il pense tout bas, John McEnroe n’a pas trahi sa répu­ta­tion lors­qu’il a été inter­rogé sur les chances de Rafael Nadal de remporter cette édition 2022 de Wimbledon. Et d’après « Johnny le Rouge », si les injec­tions pour anes­thé­sier son pied à Roland‐Garros se sont révé­lées effi­caces, Rafa devrait conti­nuer, surtout avec un Grand Chelem calen­daire en ligne de mire.

« Le plus diffi­cile pour Rafa sera celui‐là (ce Wimbledon, ndlr) car si l’on se fie à ce qu’il a dit à Roland‐Garros, il s’in­jec­tait des produits sur son pied pendant certains de ses matchs, voire tous. Je ne sais pas comment il a pu le faire, et il a quand même pu gagner sept matchs et avoir l’air incroyable, non ? Ce type est incroyable. Si j’étais Nadal et que je visais le Grand Chelem calen­daire, et que je ne savais pas combien de temps il me reste à jouer, je conti­nue­rais à me faire des injec­tions dans le pied pour Wimbledon et l’Open. Ce serait ma déci­sion. Il pourra peut‐être jouer encore quelques années. Il a aussi parlé de son désir de pouvoir marcher quand il aura des enfants. C’est un risque qu’aucun athlète ne veut prendre. »