AccueilATPMeilleur espoir de la saison

Meilleur espoir de la saison

-

Le premier titre de la carrière de Jo sur le circuit pro couronne une année trico­lore très faste, et nous rend plus exigeant pour l’avenir : il faudra confirmer.
De l’avis des obser­va­teurs, et sans doute aussi du public, 2008 semble être une très bonne année pour le tennis masculin (et féminin, mais ce n’est pas le propos !) français.
Si on s’en tient aux joueurs classés dans le Top 100 de l’ATP, de Richard Gasquet (11ème) à Sébastien Grosjean (90ème), les joueurs Français auront accu­mulés 7 titres, une demi‐finale et une finale de Grand Chelem.
Le meilleur joueur de la saison trico­lore reste Gilles Simon, avec ses trois titres à Casablanca, Indianapolis et Bucarest. Il faut ajouter à la saison du Niçois deux ½ finales, à Rotterdam et surtout au Masters Séries du Canada. Ces résul­tats ont permis à Gilles de se hisser au deuxième rang des joueurs fran­çais, derrière Richard Gasquet.
Richard juste­ment, a vécu une saison diffi­cile, sans doute frus­trante, pour lui, et ses suppor­ters. Une moitié de saison apoca­lyp­tique avec au mieux des 3ème tour de tournoi. La seconde partie de saison a été un brin supé­rieure, mais pas assez par rapport aux attentes d’un numéro 1 Français. Une finale à Stuttgart, une ½ à Bucarest, mais surtout des déci­sions qui n’ont pas porté leurs fruits, comme le choix de ne pas prendre part aux Jeux Olympiques pour préparer un US Open achevé au terme du premier match face à Tommy Haas. 

La bonne nouvelle vient sans doute de l’éclo­sion au très haut niveau de Jo‐Wilfried Tsonga. Finaliste à l’Open d’Australie, le Manceau vient de remporter son premier tournoi à Bangkok. Mais plus que les lignes sur son palmarès, c’est la manière du Sarthois qui frappe les esprits et donne un énorme espoir aux suppor­ters trico­lores, qui voient en lui un cham­pion capable de venir riva­liser avec les plus grands, et surtout, remplacer Noah dans le cœur des Français. 1983, ça commence à dater sérieusement !

Article précédentTzonga is back !
Article suivantRoddick retrouve le succès