AccueilATPMillman : "Au cours des deux dernières années, nous avons vu Djokovic...

Millman : « Au cours des deux dernières années, nous avons vu Djokovic être retenu en détention durant deux semaines et les Grands Chelems changer de date trois fois »

-

Fermement opposé à la déci­sion de Wimbledon d’ex­clure l’en­semble des joueurs russes et biélo­russes, John Millman, membre du conseil des joueurs de l’ATP, a livré un long mono­logue à l’issue de sa défaite au premier tour de Roland‐Garros face à Sebastian Korda. L’Australien insiste sur le fait que la commu­ni­ca­tion entre les joueurs et les instances diri­geantes comme les Grands Chelems n’a jamais été aussi faible.

« J’ai un problème avec le manque de commu­ni­ca­tion. Le conseil des joueurs, les repré­sen­tants des joueurs au conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de l’ATP, n’ont été consultés qu’a­près que la déci­sion ait été prise. On n’a même pas demandé aux joueurs russes et biélo­russes s’ils étaient prêts à signer la décla­ra­tion avant que la déci­sion ne soit prise. Nous parlons de leur sécu­rité. On ne leur a même pas demandé s’ils pouvaient la signer. Et c’est là que la gouver­nance est mauvaise dans le tennis, au niveau du grand chelem. Parce que ça devrait être un parte­na­riat. Je sais que le Covid est diffi­cile, mais au cours des deux dernières années, nous avons vu les tour­nois du Grand Chelem changer de date trois fois et le meilleur joueur du monde, Novak Djokovic, être retenu en déten­tion pendant deux semaines, des scènes horribles à regarder, que vous soyez pro‐vaccination ou non. Les temps sont durs, mais il faut bien que les choses s’ar­rêtent quelque part, qu’il y ait un chan­ge­ment dans la gouver­nance et la consul­ta­tion, que les joueurs et les tour­nois travaillent ensemble. Je ne vois tout simple­ment pas cela et je ne le vois pas avec cette décision. »