AccueilATPMillman : "Lorsque je me suis qualifié pour la première fois à...

Millman : « Lorsque je me suis qualifié pour la première fois à Wimbledon, j’ai demandé deux places pour que ma famille puisse assister à la rencontre, on m’a dit de faire la queue »

-

John Millman n’a pas sa langue sans sa poche. 

Très critique envers la déci­sion de Wimbledon d’ex­clure tous les athlètes russes et biélo­russes de la prochaine édition du Grand Chelem londo­nien, l’Australien s’est de nouveau exprimé via son compte Twitter pour déli­vrer une anec­dote qui en dit long sur « l’es­prit » du All England Club. Un esprit visi­ble­ment beau­coup trop tourné vers l’argent roi.

« Lorsque je me suis qualifié pour la première fois à Wimbledon, j’ai demandé deux laissez‐passer supplé­men­taires pour que ma famille puisse assister à la rencontre – on m’a dit de faire la queue. L’argent signifie tout là‐bas, si vous inter­disez les athlètes, donnez aussi tous vos béné­fices à l’aide huma­ni­taire. Nous saurions alors que vous êtes sérieux. Aux personnes qui m’ont dit d’aller acheter des billets, etc. J’ai demandé à les acheter mais ils ont dit non et je dois faire la queue. De plus, si vous êtes dans le tableau prin­cipal et sur un court exté­rieur, les joueurs ont droit à un seul laissez‐passer pour le terrain le jour du match. Alors ne venez pas me parler de ces 10–15 personnes dans une loge de joueur. »