Accueil ATP Monaco patine

Monaco patine

-

Mais qu’arrive-t-il à Pico ? En effet, le début de saison de l’Argentin est loin d’être rassurant. Déjà sorti au premier tour de l’Open d’Australie, Juan Monaco vient de subir une défaite encore plus humiliante face à Guillaume Rufin, 93e mondial, sur les terres de son succès l’année passée. A Melbourne, c’était Kuznetsov, 76e à l’ATP, qui l’avait fait chuter.

Des résultats qui font globalement suite à des performances en dent de scie fin 2012. A part une victoire à Kuala Lumpur, le reste de sa fin de saison sur dur est peu reluisante. N’étant pas sa surface de prédilection, on aurait pu se dire qu’un retour aux sources allait lui faire du bien. Mais même sur l’ocre, il a subi la loi d’un jeunot à peine entré dans le top 100. Alors Monaco : juste un tube de l’année 2012 ou simple mauvaise passe ?

Instagram
Twitter