AccueilATPMonaco renver­sant !

Monaco renversant !

-

Juan Monaco est en finale du tournoi de Gstaad ! Il s’est imposé face à Robin Haase en deux sets 6–3 7–6(4) après 1h45 de jeu. L’Argentin atteint ainsi pour la première fois depuis près d’un an la finale d’un tournoi ATP. Il y affron­tera le vain­queur du match entre Fernando Verdasco et Pablo Andujar.

C’était un match entre deux joueurs en recherche de résul­tats. Un Robin Haase qui réalise une saison diffi­cile et qui venait défendre une finale en Suisse, face à Juan Monaco qui cette semaine s’est retrouvé hors du top 100, une première depuis 2005. Les deux hommes nous ont livré un match à rebon­dis­se­ment grâce à un Argentin renver­sant. Le premier set est tout simple­ment fou ! Robin Haase prend rapi­de­ment le match à son compte et s’empare du service de son adver­saire tout de suite pour fina­le­ment mener 3–0 après à peine dix minutes de jeu. Oui mais voilà, Juan Monaco s’est soudai­ne­ment réveillé et a tota­le­ment renversé la situa­tion et fait main basse sur la match. Le natif de Tandil a ainsi aligné six jeux consé­cu­tifs pour fina­le­ment remporter la première manche 6–3 en 36 minutes de jeu. Pourtant Robin Haase refait surface en début de deuxième set et break d’en­trée. Un retour de courte durée pour le Néerlandais puisque Monaco débrea­kera rapi­de­ment pour fina­le­ment l’emporter au tie‐break sept à quatre. Juan Monaco a surtout fait la diffé­rence grâce à son service puis­qu’il a passé pas moins de 80% de premières balles.

Juan Monaco très solide

L’Argentin sera donc en finale du tournoi de Gstaad. Une finale qui fait du bien car Juan Monaco réalise une saison très diffi­cile marquée par les bles­sures. Cette demi‐finale était la première de sa saison où il avait pour meilleur résultat un quart à Dusseldorf en mai. Cette finale vient donc comme une bouffée d’oxy­gène pour le natif de Tandil qui n’avait plus atteint ce stade depuis près d’un an, c’était en 2013 à Kitzbuhel. Le titre lui avait alors échappé face à l’Espagnol Marcel Granollers. Il faut remonter à mai 2013 et le tournoi de Dusseldorf pour trouver trace de son dernier titre. L’Argentin a donc l’oc­ca­sion de relancer sa carrière et de faire un retour remarqué dans le top 100, lui qui fut 10ème au clas­se­ment ATP. Pour cette finale, il affron­tera le vain­queur du match entre Pablo Andujar et Fernando Verdasco. Cette rencontre sera donc un match de terriens et Juan Monaco devra dans tout les cas se méfier de son adversaire.

C’est la période des soldes chez Tennis-Point.fr

Instagram
Twitter