AccueilATPMouratoglou : "Le prototype du corps du champion de tennis moderne est...

Mouratoglou : « Le prototype du corps du champion de tennis moderne est très grand et très mince. Alcaraz, en plus d’être un sacré joueur, est bien plus musclé »

-

Observateur très attentif du circuit masculin en plus d’être l’en­traî­neur prin­cipal de Serena Williams ou encore le mentor de Stefanos Tsitsipas, Patrick Mouratoglou a remarqué, comme tout le monde, la prise de muscle impres­sion­nante de Carlos Alcaraz qui a d’ailleurs corrigé, en trois sets, Dusan Lajovic ce mercredi au deuxième tour de l’Open d’Australie.

Et afin de montrer à quel point cette déci­sion est assez rare et culottée dans le tennis moderne, Patrick s’est appuyé sur des compa­rai­sons avec des joueurs actuels. « Le proto­type du corps du cham­pion de tennis moderne est très grand et très mince : Medvedev, Zverev, Tsitsipas, Sinner, Auger Alliassime, Hurkacz… Dans ce monde, Carlos Alcaraz, en plus d’être un sacré joueur, est bien plus musclé ! Impressionnant ! »