AccueilATPMurray : "Je ne dis pas que je suis Federer ou Ali,...

Murray : « Je ne dis pas que je suis Federer ou Ali, mais j’ai encore la capacité de rivaliser avec les meilleurs joueurs du monde »

-

Andy Murray a accordé une longue et passion­nante inter­view à Eurosport Uk en marge du tournoi d’ex­hi­bi­tion à Abu Dhabi, où il a déjà battu Rafael Nadal.

Le Britannique explique vouloir devenir presque l’in­car­na­tion de l’ab­né­ga­tion et du courage. Il sait que plus grand monde ne croit en lui avec sa désor­mais fameuse hanche en métal. Mais il veut surprendre voire même faire taire tous les pessi­mistes ou réalistes, au choix, en se battant pour un titre en Grand Chelem. Murray prend exemple sur deux légendes du sport, auteurs de « come‐back » fabuleux.

« J’adore la boxe et l’his­toire de Mohamed Ali m’a paru incroyable. Lorsqu’il a battu George Foreman pour remporter le titre mondial, tout le monde pensait qu’il était fini, qu’il n’avait abso­lu­ment aucune chance, tout le monde l’a comme rayé de la carte. C’est quelque chose qui m’a inspiré à l’époque. Aujourd’hui, je ne pense pas à ça tous les jours, mais c’est une autre situa­tion où les gens ne devraient pas être si prompts à criti­quer tout le monde. Je ne dis pas que je suis Roger Federer ou Muhammad Ali, je ne le suis certai­ne­ment pas. Mais j’ai encore la capa­cité de riva­liser avec les meilleurs joueurs du monde. Si mon corps est capable de rester en bonne santé, c’est certai­ne­ment une possi­bi­lité. Et tant que cette possi­bi­lité est là, je vais conti­nuer à essayer de réaliser ce que je veux », a déclaré Murray, qui affronte Andrey Rublev pour le titre à Abu Dhabi ce samedi aux alen­tours de 16h.

Instagram
Twitter