AccueilATPNadal abat l’Haas

Nadal abat l’Haas

-

Rafael Nadal s’est qualifié pour les quart de finale à Cincinnati en élimi­nant Tommy Haas en deux sets (6–4, 7–6[0]). Il affron­tera Nicolas Lapentti, tombeur de Verdasco (6–3, 7–5).

Tout le monde ne va parler que de cela : Rafael Nadal n’est qu’à 3 matchs de la première place mondiale.  Mais l’Espagnol l’a dit lui même : ce qui lui importe, c’est de  » jouer les matchs les uns après les autres, sans penser à quoi que ce soit, seule­ment à mon jeu « .
Et il l’a encore bien fait, face à un Tommy Haas qui lui a opposé une belle résis­tance, encore insuf­fi­sante pour faire ne serait ce que vaciller le Majorquin. 

L’Allemand a commis beau­coup trop de fautes directes (36 au total)  pour espérer obtenir une victoire. Il a toujours beau­coup tenté, souvent réussi de beaux enchaî­ne­ments, mais rare­ment conclu les points impor­tants. Et c’est là que la diffé­rence s’est faite. Rafael Nadal, moins perfor­mant au service et auteur de 26 fautes directes s’est appuyé sur d’autres points forts : sa volonté, son physique et sa déter­mi­na­tion à ramener toutes les balles, pous­sant son adver­saire à la faute. 
Un break d’en­trée de match, qui a fruc­tifié le premier set de Nadal (6–4), puis un second équi­libré et serré, jusqu’à ce jeu à 5–5. Le Majorquin réussit à conclure le service de Tommy Haas et se prépa­rait à servir pour le match. Mais à 6–5, 40‑A, Rafa enchaî­nait deux doubles fautes et offrait aux spec­ta­teurs du Centre Court de Cincinnati un jeu décisif.
Qui ne le fut d’ailleurs pas, tant l’Allemand, irrité par ses fautes directes craqua et laissa le gain du match au n°2 mondial.

Article précé­dentFederer éliminé !
Article suivantIvanovic tombe à Montréal
Instagram
Twitter