AccueilInsoliteNadal (bleu de rage en 2012) : « Je ne trouve pas les…

Nadal (bleu de rage en 2012) : « Je ne trouve pas les mots pour décrire ce court »

-

Il est inté­res­sant de se pencher sur quelques statis­tiques pour comprendre comment Rafael Nadal construit sa prépa­ra­tion pour Roland‐Garros. S’il a rare­ment, sauf en cas de bles­sures, négligé une étape de son quarté gagnant (Monte‐Carlo‐Barcelone‐Madrid‐Rome), il est évident que sa réus­site n’est pas la même partout. 

On se souvient tous des mots durs qu’il avait eu à l’en­contre des orga­ni­sa­teurs en 2012 dans la capi­tale espa­gnole après avoir été sorti préma­tu­ré­ment du tournoi (Au deuxième tour par Verdasco, ndlr). Il faut dire qu’Ion Tiriac avait décidé de rendre la terre battue bleue pour faire plaisir à son sponsor majeur : « Je ne trouve pas les mots pour décrire ce court. L’ATP et le tournoi peuvent faire ce qu’ils veulent, j’ai fait de mon mieux, je me suis entraîné ici depuis jeudi. J’étais aussi préparé que possible. Je n’ai pas été assez bon pour adapter mon jeu à ce court. Si les choses conti­nuent ainsi, ce sera très triste. L’année prochaine, ce sera un événe­ment de moins pour mon calendrier. »

L’année suivante, Ion était d’ailleurs revenu à la raison. Il faut dire que l’ex­pé­rience du court bleu avait été un vrai désastre…

Instagram
Twitter