AccueilATPNadal : « je pense que l’Espagne est actuel­le­ment la première nation…

Nadal : « je pense que l’Espagne est actuellement la première nation de tennis au monde »

-

Sans complexe, Rafa veut assumer son statut de favori et a déjà oublié sa défaite en finale lors de l’édi­tion précédente.

Penses‐tu avoir de plus grandes chances de gagner le tournoi qu’il y a un an ?
L’année dernière c’est terminé. Juste un point de plus et je rame­nais le trophée à la maison. Ce fût une décep­tion de n’avoir que le plateau d’argent. Mais vous savez, l’an dernier est oublié. Je ne sais pas si cette année j’ai plus de chance de remporter le titre, car l’année passée j’ai joué la finale et aujourd’hui je ne suis pour l’ins­tant qu’en demi. Je dois très bien jouer pour gagner ce tournoi. Je joue bien, mais je ne sais pas si cela suffit. J’espère. 

As‐tu regardé la finale de l’année dernière ?
Non.

La visionneras‐tu avant dimanche si tu te qualifies ?
Non. Pourquoi ? 

Ce point que tu as raté lors de cette finale, cette balle de break qui t’au­rait fait prendre l’avan­tage, y penses‐tu encore ?
Non. J’ai joué de très bons tour­nois depuis la finale de Wimbledon, non ? Mais vous savez, le match de l’année dernière a été très long. 

L’Espagne est devenue numéro un du foot­ball mondial. Penses‐tu que nous pouvons avoir un numéro un mondial en tennis et en foot ?
Je pense que l’Espagne est numéro 1 en tennis actuel­le­ment. Nous n’avons pas besoin de remporter Wimbledon pour être le numéro 1. Nous avons le numéro 2 et le numéro 5, qui d’ailleurs est passé numéro 4. Beaucoup de joueurs parmi l’élite ces dernières années sont espa­gnols. Nous sommes les numéro 1 ! 

Tu es supporter du Real Madrid. Que penses‐tu d’un trans­fert de Cristiano Ronaldo chez les Merengue ?
Je ne sais pas quoi penser. Tous les jours on nous annonce qu’il arrive. Aujourd’hui il vient, demain il ne vient plus, après‐demain, il vient. On verra à la fin.

Instagram
Twitter