AccueilATPOh my GOAT – Les titres : 1er : Djokovic et Nadal…

Oh my GOAT – Les titres : 1er : Djokovic et Nadal ex aequo ; 3e : Federer

-

Le numéro 77 de We Love Tennis Mag est actuel­le­ment dispo­nible dans notre réseau et pour ceux qui n’ont pas la chance de l’avoir en main, voici la version numé­rique, rien que pour vous (voir en bas de page).

Dans ce numéro, nous avons un « redac chef » très spécial : Richard Gasquet.
Nous vous propo­sons égale­ment un dossier pour évaluer les critères qui défi­nissent réel­le­ment le G.O.A.T. Nous en avons sélec­tionné quatre : 

1) Les duels
2) Les titres
3) L’époque
4) La popularité

=> Voici venu le focus sur Les Titres !
Ce texte dispo­nible dans notre dernier maga­zine page 17 a été rédigé par Adrien Verger.

Texte : Adrien Verger

Les victoires à elles seules sont‐elles assez signi­fi­ca­tives pour dépar­tager les plus grands spor­tifs ? Le débat sur le GOAT est un inévi­table refrain sans fin… La réponse, s’il devait y en avoir une, à la ques­tion que l’on se pose pour dési­gner le meilleur joueur de tennis de tous les temps pour­rait alors résider dans la valeur des trophées que les trois géants ont glanés et conti­nue­ront de soulever. 

Mais là encore, la tâche s’annonce ardue. Pour plusieurs raisons. Bien évidem­ment, les Grands Chelems repré­sentent le Graal pour un joueur de tennis, et à ce petit jeu‐là, Rafael Nadal et Roger Federer (20) dominent celui que l’on appe­lait encore récem­ment le « troi­sième » géant. Mais l’obsession de Novak Djokovic à vouloir être aimé de tous, surtout du public, et asseoir sa domi­na­tion sur la planète tennis est sans aucun doute une arme redou­table qui le rapproche inévi­ta­ble­ment de ses deux grands rivaux. Non seule­ment le Serbe talonne Nadal et Federer avec 18 titres en Majeur, mais il détient le record du nombre de titres en Masters 1000 avec 36 victoires, exæquo avec l’Espagnol, contre « seule­ment » 28 pour le Suisse.

En s’imposant à Cincinnati en 2018, Novak Djokovic est devenu le seul joueur de l’histoire du tennis à avoir remporté le Golden Masters en simple, c’est-à-dire l’ensemble des neuf Masters 1000. Avec son deuxième titre à Cincinnati en 2020, « Nole » est devenu par la même occa­sion le seul déten­teur du double Golden Masters. Rafael Nadal ne s’est jamais imposé à Miami, Shanghai, Paris‐Bercy et au Masters, ce qui fait tache sur son palmarès. Deux Masters 1000, sur terre battue, manquent à la carrière de Federer : Monte‐Carlo et Rome. Et avec un « seul » titre à Roland‐Garros et deux au Masters 1000 de Madrid, le Maestro ne compte que trois tour­nois impor­tants sur terre battue, accu­mu­lant ainsi un retard consi­dé­rable sur les deux autres légendes (11 pour Djokovic, 24 pour Nadal). Sur le nombre de titres ATP, Roger écrase la concur­rence avec 103 trophées contre 87 pour le Majorquin et 83 pour « Nole ». Mais le Suisse fêtera ses 40 ans en août prochain quand les deux autres ne souf­fle­ront que leurs 34 et 35 bougies…

« Il sera diffi­cile de trouver un argu­ment statis­tique contre Djokovic », affir­mait sur Twitter en octobre dernier Andy Roddick. Contredire l’ancien numéro 1 mondial, vain­queur de l’US Open en 2003, serait se perdre en conjec­tures maladroites, sans élever le débat. Avec son 18e Majeur acquis en début d’année à Melbourne, le Serbe pour­rait recoller rapi­de­ment à 20 titres. Et il est désor­mais seul déten­teur du nombre de semaines à la place de numéro 1 mondial (311 contre 310 pour Federer et 209 pour Nadal). Mais posséder tous ces records fait‐il pour autant de Djokovic le plus grand joueur de tous les temps ? Le plus complet, certai­ne­ment. Le plus grand ?… Le débat reste ouvert.

Verdict
1er : Djokovic et Nadal ex aequo ; 3e : Federer

Instagram
Twitter