AccueilATP"On verra semaine après semaine"

« On verra semaine après semaine »

-

De retour sur les courts après trois semaines de repos, le Suisse ne nous a pas semblé des plus opti­mistes et confiants avant d’ana­lyser sa fin de saison. Il parle beau­coup de repos, et de saison difficile.

Ce qui est sans doute le cas. Et comme il aime à le répéter depuis pas mal de temps, il veut retrouver la première place mondiale. Il ne paraît donc pas exclu à l’en­tendre qu’il mette à profit la fin de cette saison pour récu­pérer entiè­re­ment, avant d’at­ta­quer les très grands objec­tifs qu’il s’est fixé pour 2009. 

Roger, heureux de te retrouver ici ?
Oui c’est évident. Je suis très heureux de retrouver les courts, surtout que la saison a été très dure, très diffi­cile. J’avais vrai­ment besoin de repos, de vacances, parce que j’étais vrai­ment très fatigué. Ce n’était pas physique, je veux dire, je n’étais pas malade, ni blessé. C’était simple­ment pour me reposer et respirer. J’ai aussi pu m’en­traîner, et voir où j’en étais. En tous les cas, je suis très satis­fait d’être ici, et de disputer ce Masters Series. 

Cela signifie que tu vas faire toute la fin de saison ?
Ah..je ne sais pas encore, pour le moment je suis là, je me sens bien. Mais je tiens à redire, la saison a été très diffi­cile, pas seule­ment physi­que­ment, mais aussi menta­le­ment.  Je ne parle pas là que des matches, mais aussi des voyages, aller à Pékin, revenir aux USA, et ainsi de suite, c’est assez érein­tant. Je vais jouer ici, et j’es­père gagner, dès mercredi, et puis peut‐être que je jouerai à Bâle, mais peut‐être aussi que je pren­drai un peu de vacances, une période de repos, parce que j’en ai encore besoin. Comment dire ? Je raisonne semaine par semaine main­te­nant, donc on verra bien d’ici la fin de semaine.

Et à l’heure d’aborder ce Masters Series, comment te sens‐tu physi­que­ment, moralement ?
Ca va bien. Je parle de repos, mais j’ai aussi pu m’en­traîner pendant quelques semaines, et le faire de manière rigou­reuse et sérieuse. Je me sens bien, en bonne forme. Mais ça, on ne le verra que mercredi (NDLR : Face à Radek Stepanek). 

 

 

Article précédentAttention revoilà Berdych
Article suivantMonfils sans soucis
Instagram
Twitter