AccueilATPPanatta : « Qui pouvait penser que le joueur, peut‐être le plus fort…

Panatta : « Qui pouvait penser que le joueur, peut‐être le plus fort de l’histoire, serait Suisse ? »

-

L’Italie présente 3 repré­sen­tants en 8ème de finale. Logique donc qu’Adriano Panatta le dernier vain­queur trans­alpin (NDLR : 1976) soit inter­rogé par le site offi­ciel du tournoi.

Même s’il avoue être plus proche de Berrettini qui est romain comme lui, Adriano explique aussi à juste titre qu’il n’existe plus vrai­ment d’école liée à un pays comme ce fut le cas par le passé : « Ce sont trois joueurs complè­te­ment diffé­rents, avec trois styles diffé­rents, venant de trois régions diffé­rentes. Maintenant, il n’y a plus d’école italienne, fran­çaise, suédoise ou améri­caine… Tout est mondia­lisé. Qui pouvait penser que le joueur, peut‐être le plus fort de l’histoire, serait Suisse ? On ne pouvait pas le prévoir et je ne crois pas qu’on puisse affirmer qu’il y ait une école suisse.Maintenant, dans le tennis, on peut devenir fort dans n’importe quel pays du monde. Les écoles qui déve­lop­paient un certain style n’existent plus »

Instagram
Twitter