Accueil ATP Pas de miracle pour Gasquet

Pas de miracle pour Gasquet

-

Au terme d’un superbe match, Richard Gasquet s’est incliné face au n°2 mondial Rafael Nadal (7-6[12], 2-6, 1-6)

L’exploit que tout le monde attendait n’est pas venu. Pourtant, on y a cru. Parce que Richard a été bon, notamment dans une première manche de très haute volée, qu’il remporta avec panache. Mais l’adversaire n’était pas le premier venu, et il aurait sans doute fallu un brin de constance ou de réussite en plus pour faire réellement vaciller le Majorquin, qui file tout droit vers son douzième titre de Masters Series, et accessoirement, la première place mondiale.

Mais quel bon match du Biterrois ! En ayant perdu deux fois son service dans le premier set, le n°1 tricolore a trouvé la clé pour revenir deux fois, en remportant la mise en jeu de l’Espagnol. Sa stratégie : agresser perpétuellement Nadal, n’hésitant pas à monter très souvent au filet et empêchant le vainqueur de Wimbledon de mettre son jeu en place.Et cela a très bien fonctionné. Au terme d’un jeu décisif de folie, le Français s’est procuré 6 balles de set, contre seulement deux à Rafa. Il s’impose finalement 14 points à 12, sur un superbe passing de coup droit.A ce moment là, avec le soutien d’un public conquis par le spectacle et rêvant de l’exploit, tout paraît possible pour Gasquet. Mais Nadal est poussé par cette volonté de vaincre, cette hargne de gagner tous les points, cette envie de profiter au maximum des possibilités que Federer lui offre pour aller chercher cette première place mondiale. Et l’Espagnol revient dans le match en imposant son jeu, en étant maître des échanges. Le Français a tenté de se maintenir, mais n’a réussi que sur quelques points à faire jeu égal avec Nadal, ce qui était trop peu pour espérer passer ce tour.

Il n’y aura donc que Gilles Simon pour représenter la France en demi-finale de Toronto, face à l’Allemand Kiefer. L’autre match, qui vaudra vraiment le détour compte tenu de l’époustouflant niveau de jeu constaté ce soir, opposera Andy Murray à Nadal. Les jeux sont ouverts !

Instagram
Twitter