AccueilATPPaul-Henri Mathieu : "Vu du court, Rafael Nadal c'est assez impressionnant"

Paul‐Henri Mathieu : « Vu du court, Rafael Nadal c’est assez impressionnant »

-

On reste sur notre numéro 25 encore ce jour car il était très riche. S’il y a un match qui a marqué la décennie 2001–2011, c’est bien le Paul‐Henri Mathieu – Rafael Nadal de 2006 au troi­sième tour de Roland‐Garros (5–7, 6–4, 6–4, 6–4). « Paulo » avait bien voulu évoqué avec nous ce duel fratri­cide qui a marqué tous les esprits des fans même si comme il l’a évoqué, il n’était pas à quelques points de la victoire.

La ques­tion
On en fait trop sur ce match ? Quand on a ques­tionné les gens sur 40 matches de la décennie, ils nou l’ont souvent cité.…
Je pense que c’était un match très relevé. Il y avait un super niveau de jeu, on a fait un excellent match tous les deux. Un gros combat physique, beau­coup de points gagnants. Vu du court, c’était assez impressionnant.

La ques­tion bonus
Avec le recul, Rafael Nadal continue à croire que c’est l’un des matches les plus durs qu’il ait eu à jouer sur terre. Cela te surprend ?
C’était un duel très intense pour moi, mais pour lui aussi, j’ima­gine. Il était crevé à la fin, c’est vrai. De toute façon, contre lui, sur terre battue, on est obligé de mettre énor­mé­ment d’in­ten­sité. Tous les points sont accro­chés. Sur les plans psycho­lo­giques et physique, j’étais à 200%.

La ques­tion super bonus
On dit souvent que PHM est passé à côté de grands exploits. Est‐ce que c’est le match qui t’ap­porte le plus de regrets ?
Non pas vrai­ment ! J’ai perdu en quatre sets, je ne menais qu’une manche à zéro… Disons que je n’étais pas à quelques points de la victoire, même si les sets étaient accrochés.