Accueil ATP Rafael Nadal : « C’est génial d’être com­pa­ré à Borg mais »

Rafael Nadal : « C’est génial d’être comparé à Borg mais »

-

L’Espagnol comme à son habi­tude a tenu des pro­pos mesu­rés en confé­rence de presse, tout en rete­nu, très res­pec­tueux de son adver­saire, Nadal a eu le triomphe modeste bien qu’il soit évident que son vrai chal­lange après cette décu­lot­tée c’est de ter­ras­ser Roger chez lui à Wimbledon. Extraits

Est‐ce que tu pen­sais que tu allais l’emporter sans vrai­ment combattre ?
Je ne m’at­ten­dais pas à un match aus­si simple, aus­si facile, mais je pense sin­cè­re­ment que j’ai frô­lé la per­fec­tion aujourd’­hui. Roger a com­mis des erreurs inha­bi­tuelles, mais il faut insis­ter sur le fait que j’ai joué d’a­van­tage à l’in­té­rieur du court, j’ai tou­jours mai­tri­ser les points, la situa­tion, aujourd’­hui j’ar­rive mieux à contrô­ler le jeu, je suis beau­coup plus agres­sif. Je pense que je ne joue plus un jeu typique de terre bat­tue, et cela c’est très bien.

Ah bon, tu trouves ?
Oui, tout à fait, doré­na­vant je ne suis plus trois mètres der­rière la ligne de fond de court, j’es­saye de ren­trer dans le court même si je joue avec mon lift, j’u­ti­lise aus­si le slice, je change les tra­jec­toires, les direc­tions, je varie plus et je joue éga­le­ment de temps en temps à plat. Est‐ce que tu n’as pas l’im­pres­sion que tu es le numé­ro un mon­dial en ce moment !
Non, non, pas du tout,  je suis sim­ple­ment le numé­ro 2 et c’est ce que je res­sens, de plus si on regarde les points je suis plus proche du numé­ro 3 que du numé­ro 1. Maintenant il faut aus­si pen­ser à bien me pré­pa­rer pour Wimbledon, quand au record de Borg, c’est génial d’être com­pa­ré à lui mais il est bien meilleur que moi.

Instagram
Twitter