AccueilATPRaonic, LE serveur...

Raonic, LE serveur…

-

Le jeu sur gazon met à l’hon­neur les qualités de serveur des joueurs. L’occasion de faire un point sur ce secteur du jeu. 

Sachez que Milos Raonic est l’homme qui a passé le plus d’aces depuis le début d’année : 533, pour être exact, en 35 rencontres, soit une moyenne de 15,2 par match. Atteindra‐t‐il les 1000 en fin d’année ? Ca paraît dur, mais il lui reste deux Grands Chelems et pas mal d’évé­ne­ments pour rallier le club des cinq à avoir réussi cette perfor­mance (Pete Sampras, Goran Ivanišević, John Isner et Andy Roddick). Il devance John Isner, dont le comp­teur indique 477, en 34 matches. Kevin Anderson est troi­sième avec 379 aces, Roger Federer, quatrième, avec 361, et Nicolas Almagro, cinquième, avec 354. A noter que Jo‐Wilfried Tsonga pointe au huitième rang.

Pour ce qui est de l’ef­fi­ca­cité au service, d’une manière plus globale, le Canadien mène encore la danse, puis­qu’il remporte 94% de ses jeux d’en­ga­ge­ment. Roger Federer est à 91% et John Isner à 90%. Rafael Nadal et Tomas Berdych complètent le top 5. Concrètement, cela signifie que l’ami Milos n’a été breaké que 27 fois cette saison. Pas mal, pas mal…

Raonic est égale­ment le joueur à la première balle la plus effi­cace. Il n’est dépassé que par Roger Federer dans le domaine de la deuxième balle, devan­çant Djokovic, Kohlschreiber et Nadal.

Bref, Milos Raonic aura une belle carte à jouer durant ce Wimbledon 2012. Il devra néan­moins opposer ses qualités à celles de ses pareilles, puis­qu’a­près un tour de chauffe face à Giraldo, c’est Sam Querrey et Marin Cilic qui se profilent aux deuxième et troi­sième. Avant un possible huitième face à Andy Murray. Un bonhomme à suivre…

Murray, le relan­ceur, à l’épreuve des serveurs…

Article précédentBartoli s’incline
Article suivantSharapova, reine d’un soir
Instagram
Twitter