AccueilATPRichard Gasquet se refait une santé !

Richard Gasquet se refait une santé !

-

Eliminé préma­tu­ré­ment en 18ème de finale à Wimbledon, Richard Gasquet retrouve peu à peu de la confiance et des sensa­tions outre‐Rhin à la Mercedes Cup de Stuttgart où il a atteint les demi‐finales en domi­nant l’Espagnol Montanes en deux manches.

La saison de Richard Gasquet démarre‐t‐elle enfin ? Il est trop tôt pour répondre à cette ques­tion. En tout cas sur la terre battue de Stuttgart, le numéro 1 Français est pour l’ins­tant digne de son rang, il pour­rait même faire figure de favori au sein du dernier carré où figure Calleri, Schwank et Del Poltro. Il s’agit aussi pour le moment de la meilleure perfor­mance du biter­rois au cours d’une saison jusque là déce­vante. Si son match n’a pas été d’une qualité excep­tion­nelle, s’il a été ballotté, notam­ment dans le deuxième set, où son adver­saire a mené 4–2 puis 5–4 service à suivre, le Français a malgré tout réussi à conclure dans le jeu décisif. Il affron­tera en demi‐finale l’Argentin Calleri (52ème) qu’il avait battu lors de leur seule confron­ta­tion sur la terre battue de Buenos Aires en 2004. Et c’est là le prin­cipal. Avant de s’en­voler pour la tournée nord améri­caine précé­dant l’US Open (Toronto puis Cincinnati), Richard Gasquet s’offre peut être la meilleure des prépa­ra­tions en vue d’af­fronter le ciment améri­cain. Compte tenu de ses mauvaises perfor­mances cette année (16v‐13d contre 3416 à la même époque en 2007), il peut en Allemagne faire le plein de confiance et surtout enchaîner les succès, une habi­tude qu’il avait un peu perdue en 2008. L’autre prio­rité à côté de la confiance, c’est aussi le clas­se­ment ATP : Richard Gasquet est actuel­le­ment 15ème du clas­se­ment ATP, une chute due essen­tiel­le­ment à son échec à Wimbledon. Le mois qui vient lui offre donc une belle chance de remonter et de viser à nouveau le TOP 10 notam­ment à la faveur d’un bon parcours sur les tour­nois améri­cains où l’an dernier il avait presque été inexis­tant. En effet, il avait quitté le Masters Series du Canada et de Cincinnati, éliminé au 1er tour, avant d’aban­donner au 2ème tour de l’US Open. Un parcours plus régu­lier et plusieurs victoires dans ces tour­nois permet­tront au biter­rois de faire le plein de points et vali­de­rait aussi son choix très critiqué de ne pas parti­ciper aux Jeux Olympiques.

Instagram
Twitter