AccueilATPRinderknech : « C’est gênant de voir des joueurs qui sont sur la fin…

Rinderknech : « C’est gênant de voir des joueurs qui sont sur la fin et qui en profitent pour aller sur les gros tournois et empocher les gros prize money »

-

Dans une inter­view donnée au quoti­dien l’Equipe, le Français Arthur Rinderknech revient sur le système de clas­se­ment qui avan­tage vrai­ment les joueurs déjà en place. C’est d’ailleurs ce qu’a expliqué froi­de­ment Benoît Paire ce lundi. L’Avignonnais, qui a fait ses calculs, sait que sans grosses perfor­mances, sa vie sur le circuit ne va pas tout de suite changer puis­qu’il sera encore pour un bout de temps dans le Top 50 grâce notam­ment à des résul­tats de 2019…

Arthur, qui est toujours mesuré, exprime donc une forme de lassi­tude car pour les joueurs en forme, c’est trois fois plus dur que d’ha­bi­tude : « Je ne le vis pas mal. C’est la règle, ce qui a été mis en œuvre par l’ATP, donc je ne peux que l’ac­cepter. Maintenant, évidem­ment que c’est un peu gênant quand on voit, pas forcé­ment Benoit Paire, mais certains joueurs qui ne jouent pas ou qui n’ont pas une grande moti­va­tion ou qui sont sur la fin et qui en profitent pour conti­nuer à aller juste sur les gros tour­nois et empo­cher les gros prize money. On se dit que ça fait des places perdues », a expliqué le Français.

On rappelle que le système doit prendre fin le 16 août avec un retour au calcul sur 52 semaines.

Instagram
Twitter