AccueilATPRinderknech : "J'aime être mon propre agent, pour le moment c'est plus...

Rinderknech : « J’aime être mon propre agent, pour le moment c’est plus simple à gérer »

-

Arthur Rinderknech est l’in­vité du numéro 78 de We Love Tennis Magazine dispo­nible dans notre réseau et en version numérique. 

Au cours de cet entre­tien, Arthur, qui est diplômé univer­si­taire en busi­ness nous a fait une révé­la­tion pas banale pour un joueur de ce niveau. Il n’a pas d’agent et préfère gérer cette partie lui ‑même…

« Il fallait bien que j’utilise mes compé­tences de busi­ness acquises grâce à mon diplôme [rires]. Pour l’instant, j’ai le temps de défendre tout seul mes inté­rêts. J’aime aussi rencon­trer direc­te­ment mes parte­naires, c’est le cas avec Lacoste et Tecnifibre. Cela m’oblige égale­ment à plus de trans­pa­rence, d’engagement et de proxi­mité. Concernant mon image, j’ai juste une personne qui s’occupe des réseaux sociaux car il faut être réactif et un peu spécia­liste. Quand je sentirai qu’être mon propre agent devient trop chro­no­phage, alors je mettrai sûre­ment en place quelque chose de plus clas­sique, mais pour l’instant ce n’est pas d’actualité »

Instagram
Twitter