AccueilATPRoddick sur le cas Benoît Paire : « Au tennis, il existe à…

Roddick sur le cas Benoît Paire : « Au tennis, il existe à juste titre un ensemble d’attentes minimales en matière d’effort si l’on choisit de se rendre sur le court »

-

Les atti­tudes et les décla­ra­tions de Benoît Paire ne font pas jaser qu’en France. Brad Gilbert, Andy Roddick et Kim Clijsters se sont lancés sur Twitter dans un débat au sujet d’une éven­tuelle amende à infliger à l’Avignonnais pour son manque d’im­pli­ca­tion sur le court. 

« Je ne sais pas comment ils pour­raient ne plus le faire jouer étant donné que son clas­se­ment l’ins­talle dans les tour­nois. Mais il pour­rait être condamné à une amende pour ses perfor­mances et Twitter », a lâché Brad Gilbert. 

« Un précé­dent a été établi pour infliger une amende à des personnes qui tankent (se sabordent, laissent filer des points ou un match). Ses propres mots ci‐dessus sont un aveu d’un manque d’ef­fort inten­tionnel. C’est géné­ra­le­ment ainsi que se définit le ‘tanking’  », a précisé Andy Roddick. 

« C’est peut‐être aussi un signe qu’il a besoin d’aide... », a évoqué Kim Clijsters.

« Cela sonne certai­ne­ment de cette façon. Il devrait proba­ble­ment commencer à se retirer de la situa­tion de manière plus perma­nente dès main­te­nant. Au tennis, il existe à juste titre un ensemble d’at­tentes mini­males en matière d’ef­fort si l’on choisit de rentrer sur le court. Je lui souhaite le meilleur pour trouver une solu­tion », conclut l’Américain.

À Benoît Paire de se rendre à l’évi­dence et de prendre les meilleures déci­sions pour lui.

Instagram
Twitter