Accueil ATP Roger Federer défend les nouvelles règles anti-dopage

Roger Federer défend les nouvelles règles anti-dopage

-

Rafael Nadal, Andy Murray ou encore les frères Bryan n’ont pas manqué de marquer leur désapprobation face au nouveau système de contrôle anti-dopage. Roger Federer se veut plus consensuel. Pour l’ancien numéro un mondial qui veut « un sport propre », il faut bien ça pour pincer les tricheurs…

« On ne vas pas les attraper en téléphonant et en leur disant : « Ecoutez, je voudrai faire un test, peut-être que je viendrai deux jours… » ». Voilà ce que répond Roger Federer à ceux qui se plaignent de nouvelles règles trop « draconiennes » (cf « La résistance s’organise contre le nouveau règlement anti-dopage »).

Le Suisse estime qu’il est du devoir des joueurs de donner l’exemple, qu’il faut accepter des règles si strictes pour avoir une chance de mettre la main sur les tricheurs. « C’est un système difficile et un changement significatif, auquel nous n’étions pas préparés, mais il faut s’y habituer. C’est de cette façon que nous pourrons les coincer. C’est une heure par jour [les joueurs sont tenus de donner à l’avance le lieu où il trouveront durant au moins une heure dans la journée, ndlr]. Je sais que c’est difficile, mais je voudrais un sport propre, donc je suis OK avec ça. » déclare-t-il au Times.

Les réactions se succèdent après les propos d’Andy Murray. Stuart Miller, le directeur du secteur scientifique à la fédération internationale, estime que l’Ecossais ferait mieux de donner l’exemple. « Tout ce qu’ils ont à faire, c’est de nous envoyer des SMS et de mettre à jour leur emploi du temps. Dans le cas d’Andy Murray, il a dit que 7 heures était une heure appropriée quand le testeur l’a appelé. Il ne peut pas y avoir de tests hors compétition efficaces sans une localisation parfaite des joueurs, c’est la pierre angulaire pour un contrôle efficace. »
Le quatrième mondial s’était plaint d’avoir été forcé de se lever trop tôt, quelques heures seulement après son long voyage de retour d’Australie.

Instagram
Twitter